mercredi 25 août 2010

Les chapiteaux de Notre-Dame de Portbail

Décor humain mystérieux ou animaliers ou encore décor d'entrelacs , les chapiteaux de l'église Sainte-Marie sont une des très belle surprise de la visite de ce charmant édifice, typiquement roman par leur inspiration et leur style, un témoignage de plus de trésors de nos modestes églises de campagne



















Portbail; village roman



Portbail dans la Manche possède pas moins de trois monuments d'intérêt pour la période médiévale; retour sur un voyage en compagnie de mes amis Normands.





Ce village conserve des vestiges de l'époque gallo-romaine et dépendait de l'abbaye de Lessay, toute proche .





On peut y admirer les vestiges d'un baptistère mérovingien du VI ème siècle , dans le centre du ville l'église Saint-Martin de Gouey qui conserve une structure romane et un portail en plein cintre et surtout vers le port l'Église Notre-Dame dont la nef et le choeur sont clairement des XI et XIIèmes siecles.





En outre cette église conserve encore de très beaux chapiteaux très représentatifs de ceux que l'on peut trouver en Normandie .

dimanche 22 août 2010

Les "Externsteine"





















les "Externsteine", litteralement pierres exterieures sont un monument fascinant , constitués de pitons abruptes en gré baignant un étang dans les quelles ils se mirent , et constitués de cavités creusées et sculpés . Pas étonnant qu'ils aient emballés l'imagination depuis la fin du moyen age presentant ce site unique en Allemagne du nord comme un poste d'oservation des étoiles ou de pendez vous des esprits ou se seraient déroulés depuis les temps les plus anciens des cérémonies païennes.




En fait il semble qu'il n'en soit rien , et qu'il s'agisse en fait d'un des monument les plus caractéristique de la piète médiévale peut-être déjà depuis la période carolingienne.










Ce site serait en fait un ancien ermitage avec plusieurs chapelles basses et supérieures aménagées dans le roc , peut-être une simple retraite des évêques de Paderborn rappelant le modèle du tombeau du Christ à Jerusalem.










Car c'est bien au Christ qu'elle est dédiée comme en atteste l'éblouissante sculpture près de l'entrée de la chapelle basse, oeuvre absolument remarquable par sa plastique , le nombre de ses personnages et l'équilibre cet ensemble.


Mais le lieu est absolument enchanteur pas étonnant donc qu'il excite encore l'imaginaire !










Vous distinguerez sur la sculpture ,Nicomède qui libère le christ d la croix qui semble alors tomber sur Joseph d'Arimathie, Marie retient la tête de son fils contre la sienne tandis que Jean l'Evangeliste porte la tete inclinée en signe de deuil.